Votre panier est vide

Boutique

Quantité: 0

Total: 0,00

0

Les comètes

Les comètes

Les comètes sont des corps célestes spectaculaires en orbite autour du Soleil.

Géographie

Mots clés

astéroïde, météore, comète, Halley-üstökös, Halley, astronomie, Système solaire, Nuage d'Oort, ceinture d'astréroïdes, objet céleste, Ceinture de Kuiper, recherche spatiale, orbite autour du Soleil, cosmos, physique, Soleil, géographie

Extras similaires

Scènes

Système solaire

  • comète
  • nuage d'Oort - Un nuage sphérique qui se forme sur la limite la plus externe du système solaire. Il est fait de plusieurs milliards de cométésimaux.
  • ceinture de Kuiper - Une ceinture d'astéroïdes située au delà des orbites des géantes gazeuses du système solaire.

De temps en temps, on peut observer un phénomène spectaculaire se déroulant dans le système solaire, y compris l'apparition de comètes. Les comètes sont des corps célestes, visibles à l'œil nu depuis la Terre ; cependant, elles n'apparaissent que périodiquement dans le ciel.

Comète

  • tête - La chevelure et le noyau forment la tête de la comète.
  • queue de gaz - La queue droite et plus longue alignée le long d'une ligne Soleil-comète. Elle est faite de gaz.
  • queue de poussière - La queue courbée et plus courte de la comète. Elle comporte des particules de poussière qui sont repoussées de la chevelure par les gaz qui jaillissent de la tête.
  • vent solaire

Les comètes se composent d'un noyau, d'une chevelure ainsi que d'une queue. Elles sont constituées des substances les plus anciennes du système solaire. Elles se sont formées lorsque certaines matières de la nébuleuse solaire étaient expulsées vers les zones extérieures du système solaire, où la température était assez basse pour que les gaz puissent geler, cimentant ainsi ensemble des débris rocheux et des particules de poussière. Les noyaux de comètes, maintenus ensemble par de la glace d'eau ainsi que de nombreux composés de carbone gelés, sont par conséquent de forme irrégulière et possèdent une croûte poreuse. C'est la raison pour laquelle les noyaux de comètes sont souvent appelés « boules de neige sales ».

Lorsqu'une comète passe par le Soleil, certains de gaz gelés dans son noyau subliment, ce qui veut dire qu'ils entrent dans la phase gazeuse, soufflant des particules de poussière en s'échappant. C'est ainsi que la chevelure, l'enveloppe du noyeau cométaire ressemblant à une atmosphère, est formée. Chaque fois que la comète passe par le Soleil, elle perde un peu de sa matière et va finalement disparaître.

Le vent solaire repousse des gaz et des particules de poussière dans la direction opposée du Soleil, créant ainsi la queue de la comète. Les comètes possèdent deux queues : la queue étroite plus longue est constituée de gaz, tandis que la queue courbe plus courte se compose de particules de poussière. Les particules de gaz dans la queue de gaz sont dans un état ionisé, par conséquent, elles émettent une lumière bleuâtre ; tandis que les particules dans la queue de poussière (ou anti-queue) reflètent la lumière du Soleil, c'est la raison pour laquelle la queue de poussière apparaît lumineuse et jaunâtre.

Orbites

  • ceinture de Kuiper - Une ceinture d'astéroïdes située au delà des orbites des géantes gazeuses du système solaire.
  • comète à courte période - De telles comètes ont un plan orbital semblable au plan de symétrie du système solaire. Elles ont des périodes orbitales inférieures à 200 ans. Elles trouvent leur origine dans la ceinture de Kuiper.
  • comète à longue période - De telles comètes ont des périodes orbitales plus longues que 200 ans, jusqu'à plusieurs millions d'années. Elles trouvent leur origine dans le nuage d'Oort.
  • partie de l'orbite proche du Soleil

En général, les comètes proviennent des deux zones les plus lointaines du système solaire externe, c'est-à-dire de la ceinture de Kuiper et du nuage d'Oort. À cause de l'instabilité gravitationnelle présente dans ces zones, toutes sortes de perturbation peut entraîner la comète à quitter son orbite et commencer à se déplacer vers le système solaire interne.

En fonction de leur orbite, les comètes peuvent être classées comme comète à courte période ou comme comète à longue période. Les comètes à courte période proviennent de la ceinture de Kuiper, et leur péroide orbitale est moins de 200 ans, alors elles reviennent relativement souvent dans le système solaire interne. Cependant, les comètes à longue période proviennent du nuage d'Oort, et leur période orbitale varie entre 200 et plusieurs millions d'années.

Comètes de Halley

  • Soleil
  • Jupiter
  • Saturne
  • Uranus
  • Neptune
  • Comète de Halley - Possède une période orbitale de 75,3 ans. Elle fut observée pour la dernière fois depuis la Terre en 1986 et elle apparaîtra à nouveau en 2061. On pense que c'est la comète ayant été observée le plus tôt.
  • partie de l'orbite proche du Soleil

La comète de Halley est la première comète à être observée par l'homme. Au cours de son approche la plus proche du Soleil, elle peut être s'observer à l'œil nu. La dernière fois qu'elle était visible depuis la Terre remonte à 1986, et elle reviendra en 2061 ; sa période orbitale est d'environ 75 ans. Elle est une comète à courte période.

Pendant son apparition en 1986, plusieurs sondes spatiales l'étudiaient. Selon les données recueillies pendant ce temps-là, son noyau d'une dimension de 15x15x8 kilomètres est constitué principalement de glace d'eau, recouverte d'une croûte fine noire.

Comète 67P/Tchourymov-Guérassimenko

  • Soleil
  • La Terre
  • Mars
  • Jupiter
  • Saturne
  • Uranus
  • Neptune
  • Comète 67P/Tchourymov-Guérassimenko - Actuellement, elle possède une période orbitale de 6,5 ans. Elle fut découverte en 1969. C'est la première comète autour de laquelle des robots ont été en orbite et sur laquelle ils ont atterri.

La comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko provenait probablement de la ceinture de Kuiper, mais son orbite a été considérablement modifiée par la gravité de Jupiter. Elle orbite actuellement dans le système solaire interne et a une période orbitale de 6,5 ans.

La forme de son noyau ressemble à celle d'un canard plastique, étant donné qu'il est composé de deux plus grands blocs reliés par un cou étroit. Une importante quantité de vapeur d'eau s'échappe de sa surface lorsque la comète passe par le Soleil. Elle était la première comète sur laquelle atterrissaient des instruments de mesure.

Gravité de Jupiter

  • Comète Shoemaker-Levy - Elle fut découverte en 1993. Elle a probablement commencé à orbiter autour de Jupiter dans les années 1970, quand la gravité de la planète la captura. La gravité de Jupiter l'a désintégrée en plusieurs morceaux vers 1992 probablement. Les morceaux de comète se sont heurtés à l'hémisphère sud de Jupiter en juillet 1994.

La masse de Jupiter est assez grande pour modifier l'obrite de comètes venant des zones ultrapériphériques du système solaire ou même de les attirer dans son propre champs gravitationnel, protégeant ainsi les planètes internes d'entrer en collision avec des comètes. L'une des comètes capturée par Jupiter était celle de Shoemaker-Levy, découverte en 1993. Elle a probablement commencé à orbiter autour de Jupiter dans les années 1970, quand la gravité de la planète l'a capturée. La gravité de Jupiter l'a désintégrée en plusieurs morceaux vers 1992. Les morceaux de comète se sont ensuite heurtés à l'hémisphère sud de Jupiter en juillet 1994.

Comète, astéroïde, météoroïde

  • comète - Un corps céleste qui contient de la poussière et de la glace. Quand il passe près du Soleil, il forme une queue.
  • astéroïde - Un corps céleste dont le diamètre est supérieur à 1 km, mais qui est plus petit qu'une planète.
  • météoroïde - Ce sont des objets spatiaux plus petits que des astéroïdes. S'ils heurtent la surface de la Terre, on les appelle météorites.
  • météore - Un phénomène lumineux produit par un météoroïde ayant atteint l'atmosphère terrestre. On l'appelle aussi « étoile filante ».
  • météorite - Un bout de météoroïde qui a heurté la surface de la Terre et qui a survécu à l'impact.

Beaucoup d'entre nous ne peuvent pas faire la différence entre les comètes, les astéroïdes ainsi que les météoroïdes.

La queue se formant près du Soleil est l'un des éléments caractéristiques de comètes. Les astéroïdes, dont la taille est similaire à celle des comètes, ne possèdent pas de queues. Leur composition des matériaux est également différente en raison de leur lieu de formation. Les astéroïdes se sont formés près du Soleil, tandis que les comètes se sont formées très loin de lui.

Les météoroïdes ont une taille plus petite que les comètes et les astéroïdes, mais elles sont plus grandes que les particules de poussière interplanétaires. Lorsqu'elles pénètrent dans l'atmosphère de la Terre, elles interagissent avec les particules d'air. Le phénomène lumineux résultant est ce qu'on appelle un météore ou une « étoile filante ». Si un météoroïde ne brûle pas complètement dans l'atmosphère, il atteint la surface de la Terre en tant que météorite.

Narration

De temps en temps, on peut observer un phénomène spectaculaire se déroulant dans le système solaire, y compris l'apparition de comètes. Les comètes sont des corps célestes, visibles à l'œil nu depuis la Terre ; cependant, elles n'apparaissent que périodiquement dans le ciel.

Les comètes se composent d'un noyau, d'une chevelure ainsi que d'une queue. Les noyaux de comètes, maintenus ensemble par de la glace d'eau ainsi que de nombreux composés de carbone gelés, sont de forme irrégulière et possèdent une croûte poreuse. C'est la raison pour laquelle les noyaux de comètes sont souvent appelés « boules de neige sales ».

Lorsqu'une comète passe par le Soleil, certains de gaz gelés dans son noyau subliment, ce qui veut dire qu'ils entrent dans la phase gazeuse, soufflant des particules de poussière en s'échappant. C'est ainsi que la chevelure, l'enveloppe du noyeau cométaire ressemblant à une atmosphère, est formée.

Le vent solaire repousse des gaz et des particules de poussière dans la direction opposée du Soleil, créant ainsi la queue de la comète. Les comètes possèdent deux queues : la queue étroite plus longue est constituée de gaz, tandis que la queue courbe plus courte se compose de particules de poussière. Les particules de gaz dans la queue de gaz sont dans un état ionisé, par conséquent, elles émettent une lumière bleuâtre ; tandis que les particules dans la queue de poussière (ou anti-queue) reflètent la lumière du Soleil, c'est la raison pour laquelle la queue de poussière apparaît lumineuse et jaunâtre.

En fonction de leur orbite, les comètes peuvent être classées comme comète à courte période ou comme comète à longue période. Les comètes à courte période proviennent de la ceinture de Kuiper, et leur péroide orbitale est moins de 200 ans, alors elles reviennent relativement souvent dans le système solaire interne. Cependant, les comètes à longue période proviennent du nuage d'Oort, et leur période orbitale varie entre 200 et plusieurs millions d'années.

La comète de Halley est la première comète à être observée par l'homme. Au cours de son approche la plus proche du Soleil, elle peut être s'observer à l'œil nu. La dernière fois qu'elle était visible depuis la Terre remonte à 1986 et elle reviendra en 2061 ; sa période orbitale est d'environ 75 ans. Elle est une comète à courte période.

Pendant son apparition en 1986, plusieurs sondes spatiales l'étudiaient. Selon les données recueillies pendant ce temps-là, son noyau d'une dimension de 15x15x8 kilomètres est constitué principalement de glace d'eau, recouverte d'une croûte fine noire.

La comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko provenait probablement de la ceinture de Kuiper, mais son orbite a été considérablement modifiée par la gravité de Jupiter. Elle orbite actuellement dans le système solaire interne et a une période orbitale de 6,5 ans.

La forme de son noyau ressemble à celle d'un canard plastique, étant donné qu'il est composé de deux plus grands blocs reliés par un cou étroit. Une importante quantité de vapeur d'eau s'échappe de sa surface lorsque la comète passe par le Soleil. Elle était la première comète sur laquelle atterrissaient des instruments de mesure.

La masse de Jupiter est assez grande pour modifier l'obrite de comètes venant des zones ultrapériphériques du système solaire ou même de les attirer dans son propre champs gravitationnel, protégeant ainsi les planètes internes d'entrer en collision avec des comètes. L'une des comètes capturée par Jupiter était celle de Shoemaker-Levy, découverte en 1993. Elle a probablement commencé à orbiter autour de Jupiter dans les années 1970, quand la gravité de la planète l'a capturée. La gravité de Jupiter l'a désintégrée en plusieurs morceaux vers 1992. Les morceaux de comète se sont ensuite heurtés à l'hémisphère sud de Jupiter en juillet 1994.

Beaucoup d'entre nous ne peuvent pas faire la différence entre les comètes, les astéroïdes ainsi que les météoroïdes.
La queue se formant près du Soleil est l'un des éléments caractéristiques de comètes. Les astéroïdes, dont la taille est similaire à celle des comètes, ne possèdent pas de queues. Leur composition des matériaux est également différente en raison de leur lieu de formation. Les astéroïdes se sont formés près du Soleil, tandis que les comètes se sont formées très loin de lui.

Les météoroïdes ont une taille plus petite que les comètes et les astéroïdes, mais elles sont plus grandes que les particules de poussière interplanétaires. Lorsqu'elles pénètrent dans l'atmosphère de la Terre, elles interagissent avec les particules d'air. Le phénomène lumineux résultant est ce qu'on appelle un météore ou une « étoile filante ». Si un météoroïde ne brûle pas complètement dans l'atmosphère, il atteint la surface de la Terre en tant que météorite.

Extras similaires

La formation de la Terre et de la Lune

Cette animation explique comment la Terre et la Lune se formèrent.

La taille des planètes

Les planètes internes du Système solaire sont des planètes telluriques alors que les planètes externes sont des géantes gazeuses.

Le cycle de la vie du Système Solaire

Le Soleil et les planètes furent formés par la condensation d'un nuage de gaz il y a environ 4,5 milliards d'années.

Le Soleil

Le diamètre du Soleil fait environ 109 fois le diamètre de la Terre. Sa masse consiste dans la plus grande partie, d'hydrogène.

Le Système solaire et les orbites

Huit planètes tournent autour du Soleil dont six possèdent au moins une lune.

Des faits intéressants sur l'astronomie

Cette animation illustre quelques faits intéressants dans le domaine de l'astronomie.

Jupiter

Jupiter est la plus grande planète du Système solaire, sa masse est deux fois plus grande que celle des autres planètes regroupées.

L’observatoire

Les observatoires sont souvent construits à de hautes altitudes afin de minimiser les effets de turbulence atmosphérique

La mission Dawn

L'étude de Cérès et Vesta va nous en apprendre plus sur le commencement de l'histoire du Système solaire et sur comment les planètes telluriques se sont...

Les lois de Kepler sur le mouvement des planètes

Les trois lois importantes décrivant le mouvement des planètes furent formulées par Johannes Kepler.

Les lois du mouvement de Newton

Cette animation illustre les trois lois du mouvement de Isaac Newton qui ont posé les bases de la mécanique classique.

Added to your cart.