Votre panier est vide

Boutique

Quantité: 0

Total: 0,00

0

Le sous-marin Ictíneo II

Le sous-marin Ictíneo II

Le sous-marin conçu par l'inventeur espagnol Narcís Monturiol était une oeuvre pionnière dans l'histoire de la navigation sous-marine.

Technologie

Mots clés

sous-marin, Monturiol, réaction chimique, inventions, transport sous-marin, hydrostatique, Espagnol, Espagne, inventeur, 19ème siècle, années 1860, transport, ellipsoïde, hélice, machine à vapeur, histoire moderne, technologie, invention, transport maritime, ingénieur, portance

Extras similaires

Questions

  • Qui est-ce qui a conçu l'Ictíneo II ?
  • Quand l'Ictíneo II a-t-il été construit ?
  • Quelle était la nationalité du concepteur de l'Ictíneo II ?
  • Quelle était la forme du sous-marin conçu par Monturiol ?
  • Quelle était l'innovation la plus originale dans la conception de l'Inctíneo II ?
  • Quelle était la cause principale du retard du projet Ictíneo II ?
  • Que s'est-il passé avec l'Ictíneo II ?
  • Monturiol a conçu ses sous-marins afin de faciliter le travail des...
  • Quelle était la longueur de l'Ictíneo II ?
  • Quel était le poids de l'Ictíneo II ?
  • Quelle était la vitesse maximale de l'Ictíneo II sur l'eau ?
  • Par quoi l'Ictíneo II a-t-il été propulsé ?
  • Lequel des éléments suivants la structure de l'Ictíneo II NE comportait-elle PAS ?
  • Lequel des éléments suivants la structure de l'Ictíneo II NE comportait-elle PAS ?
  • Quelle innovation Monturiol a-t-il utilisé pour la propulsion du sous-marin ?
  • Quel matériau a été utilisé pour construire une grande partie de la coque de l'Ictíneo II ?
  • Quel type de tôle a recouvert la coque de l'Ictíneo II ?
  • Lequel des matériaux suivants n'a pas été utilisé dans le système développé par Monturiol ?
  • Lesquels des mots suivants désignent le nom Ictíneo en grec ?
  • Quelle substance a été produite lors de la réaction chimique du système développé par Monturiol ?
  • Qu'est-ce qui a propulsé l'Ictíneo II sur l'eau ?
  • Qu'est-ce qui a propulsé l'Ictíneo II sous l'eau ?

Scènes

Sous l'eau

Le sous-marin Ictíneo II, un chef-d’œuvre d'ingénierie, fut conçu et construit par un artiste et ingénieur espagnol, Narcís Monturiol dans les années 1860.

Son premier prototype de sous-marin, l'Ictíneo I, avait été construit quelques années auparavant et lancé en 1859. L'objectif de Monturiol était de construire un navire qui faciliterait le travail des plongeurs récoltant le corail, le rendant plus efficace et moins dangereux.

Le navire Ictíneo I était propulsé par une vis hélicoïdale, tournée à la main. La conception du sous-marin fut inspirée par la forme des poissons. En étudiant ces derniers, Monturiol devait découvrir la forme qu'il considérait la plus appropriée pour son invention du point de vue de l'hydrostatique et de la navigation : l'ellipsoïde. Il devait baptiser son invention Ictíneo, du grec ancien « ikhtys » et « naus », qui signifient « poisson » et « bateau ».

Les aspects les plus avantageux de l'Ictíneo I furent utilisés et améliorés dans l'Ictíneo II. Grâce à son système novateur de propulsion, ce sous-marin représenta un grand pas en avant dans le développement de la navigation sous-marine. Il comportait un système dans lequel la machine à vapeur fonctionnait parfaitement aussi sous l'eau.

Narcís Monturiol dut faire face à des problèmes financiers permanents au point que la société fondée pour la construction du Ictíneo II se retrouva en faillite. Le sous-marin fut acquis par un homme d'affaires qui ordonna son démantèlement afin d'éviter de payer des impôts et le vendit comme morceaux de ferraille. La machine à vapeur se retrouva dans une usine de textile.

Structure

  • filet
  • instrument pour recueillir le corail
  • lanterne
  • entrée
  • couche de cuivre épaisse de 2 mm
  • gouvernail
  • coque en bois d'olivier (avec renforts en chêne)
  • hublot
  • hélice latérale
  • hélice

Le sous-marin Ictíneo II, un chef-d’œuvre d'ingénierie, fut conçu et construit par un artiste et ingénieur espagnol, Narcís Monturiol dans les années 1860.

Son premier prototype de sous-marin, l'Ictíneo I, avait été construit quelques années auparavant et lancé en 1859. L'objectif de Monturiol était de construire un navire qui faciliterait le travail des plongeurs récoltant le corail, le rendant plus efficace et moins dangereux.

Le navire Ictíneo I était propulsé par une vis hélicoïdale, tournée à la main. La conception du sous-marin fut inspirée par la forme des poissons. En étudiant ces derniers, Monturiol devait découvrir la forme qu'il considérait la plus appropriée pour son invention du point de vue de l'hydrostatique et de la navigation : l'ellipsoïde. Il devait baptiser son invention Ictíneo, du grec ancien « ikhtys » et « naus », qui signifient « poisson » et « bateau ».

Les aspects les plus avantageux de l'Ictíneo I furent utilisés et améliorés dans l'Ictíneo II. Grâce à son système novateur de propulsion, ce sous-marin représenta un grand pas en avant dans le développement de la navigation sous-marine. Il comportait un système dans lequel la machine à vapeur fonctionnait parfaitement aussi sous l'eau.

Narcís Monturiol dut faire face à des problèmes financiers permanents au point que la société fondée pour la construction du Ictíneo II se retrouva en faillite. Le sous-marin fut acquis par un homme d'affaires qui ordonna son démantèlement afin d'éviter de payer des impôts et le vendit comme morceaux de ferraille. La machine à vapeur se retrouva dans une usine de textile.

Coupe

  • aération
  • volant
  • château
  • cheminée
  • citernes de ballast
  • nervure de renfort
  • chaudières
  • machine à vapeur
  • axe
  • hélice

Le sous-marin Ictíneo II, un chef-d’œuvre d'ingénierie, fut conçu et construit par un artiste et ingénieur espagnol, Narcís Monturiol dans les années 1860.

Son premier prototype de sous-marin, l'Ictíneo I, avait été construit quelques années auparavant et lancé en 1859. L'objectif de Monturiol était de construire un navire qui faciliterait le travail des plongeurs récoltant le corail, le rendant plus efficace et moins dangereux.

Le navire Ictíneo I était propulsé par une vis hélicoïdale, tournée à la main. La conception du sous-marin fut inspirée par la forme des poissons. En étudiant ces derniers, Monturiol devait découvrir la forme qu'il considérait la plus appropriée pour son invention du point de vue de l'hydrostatique et de la navigation : l'ellipsoïde. Il devait baptiser son invention Ictíneo, du grec ancien « ikhtys » et « naus », qui signifient « poisson » et « bateau ».

Les aspects les plus avantageux de l'Ictíneo I furent utilisés et améliorés dans l'Ictíneo II. Grâce à son système novateur de propulsion, ce sous-marin représenta un grand pas en avant dans le développement de la navigation sous-marine. Il comportait un système dans lequel la machine à vapeur fonctionnait parfaitement aussi sous l'eau.

Narcís Monturiol dut faire face à des problèmes financiers permanents au point que la société fondée pour la construction du Ictíneo II se retrouva en faillite. Le sous-marin fut acquis par un homme d'affaires qui ordonna son démantèlement afin d'éviter de payer des impôts et le vendit comme morceaux de ferraille. La machine à vapeur se retrouva dans une usine de textile.

Propulsion

L'innovation la plus originale de l'Ictíneo II était son système de propulsion. Il comportait une machine à vapeur à six cylindres dont trois cylindres étaient actionnés par une chaudière au charbon et étaient utilisés pour la navigation sur l'eau. Les trois autres cylindres servaient à l'immersion, ils étaient actionnés par une chaudière spéciale.

Dans cette chaudière, l'eau était chauffée par la réaction chimique se déroulant entre le zinc, le manganèse et le chlorate de potassium. Cette réaction produisait de la chaleur, qui était utilisée afin de chauffer de l'eau et de produire de la vapeur, tandis que l'oxygène produit lors de la réaction était destiné à l'équipage.

La machine à vapeur faisait tourner l'hélice qui se trouvait à l'arrière du sous-marin.

Narration

Le sous-marin Ictíneo II, un chef-d’œuvre d'ingénierie, fut conçu et construit par un artiste et ingénieur espagnol, Narcís Monturiol dans les années 1860.

Son premier prototype​ de sous-marin, l'Ictíneo I, avait été construit quelques années auparavant et lancé en 1859. L'objectif de Monturiol était de construire un navire qui faciliterait le travail des plongeurs récoltant le corail, le rendant plus efficace et moins dangereux.

Le navire Ictíneo I était propulsé par une vis hélicoïdale, tournée à la main. La conception du sous-marin fut inspirée par la forme des poissons. En étudiant ces derniers, Monturiol devait découvrir la forme qu'il considérait la plus appropriée pour son invention du point de vue de l'hydrostatique et de la navigation : l'ellipsoïde. Il devait baptiser son invention Ictíneo, du grec ancien « ikhtys » et « naus », qui signifient « poisson » et « bateau ».

Les aspects les plus avantageux de l'Ictíneo I furent utilisés et améliorés dans l'Ictíneo II. Grâce à son système novateur de propulsion, ce sous-marin représenta un grand pas en avant dans le développement de la navigation sous-marine. Il comportait un système dans lequel la machine à vapeur fonctionnait parfaitement aussi sous l'eau.

L'innovation la plus originale de l'Ictíneo II était son système de propulsion. Il comportait une machine à vapeur à six cylindres dont trois cylindres étaient actionnés par une chaudière au charbon et étiaent utilisés pour la navigation sur l'eau. Les trois autres cylindres servaient à l'immersion, ils étaient actionnés par une chaudière spéciale.

Dans cette chaudière, l'eau était chauffée par la réaction chimique se déroulant entre le zinc, le manganèse et le chlorate de potassium. Cette réaction produisait de la chaleur, qui était utilisée afin de chauffer de l'eau et de produire de la vapeur, tandis que l'oxygène produit lors de la réaction était destiné à l'équipage.

La machine à vapeur faisait tourner l'hélice qui se trouvait à l'arrière du sous-marin.

Narcís Monturiol dut faire face à des problèmes financiers permanents au point que la société fondée pour la construction du Ictíneo II se retrouva en faillite. Le sous-marin fut acquis par un homme d'affaires qui ordonna son démantèlement afin d'éviter de payer des impôts et le vendit comme morceaux de ferraille. La machine à vapeur se retrouva dans une usine de textile.

Extras similaires

La birème (bateau de guerre à rames de l’antiquité)

Une birème est un ancien type de bateau de guerre, avec un arc pointu caractéristique et...

L’équipement de sécurité des bicyclettes

Le code de la route contient des règles régissant l'équipement de sécurité des bicyclettes.

Ballon dirigeable Zeppelin LZ 129 Hindenburg

Un Zeppelin est un type de ballon dirigeable à la structure rigide.

USS Tarawa LHA-1 (1976)

A partir des années 1940, les porte avions de plus en plus gros devinrent les maîtres des...

Les camions-poubelles

Les camions-poubelles jouent un rôle important dans la vie urbaine.

Le pétrolier

Les pétroliers sont apparus à la fin du XIXe siècle ; ils font aujourd'hui partie des...

L’autobus

Les autobus jouent un rôle important dans les transports en communs

La structure des voitures

Cette animation montre les éléments extérieurs et intérieurs des voiture, ainsi que leur...

Added to your cart.