Votre panier est vide

Boutique

Quantité: 0

Total: 0,00

0

Le Fort de Nizwa (Oman, XVIIème siècle)

Le Fort de Nizwa (Oman, XVIIème siècle)

La tour ronde du plus grand fort de la Péninsule Arabique avait un système de défense ingénieux.

Histoire

Mots clés

Fort Nizwa, Nizwa, Oman, forteresse, château, fortification, cercle défensif, bastion circulaire, tour, tour ronde, Arabe, bâtiment, architecture, siège, tactique, abri, sultan, Péninsule arabique, histoire moderne, histoire

Extras similaires

Scènes

Section de la tour

  • point d'observation
  • poste du tireur - Il fournit une vue à 360° à eux.
  • lieu de prière - Les défenseurs du fort pouvaient le fair même lors du siège.
  • artillerie - Le mur absorbait instantanément les impacts des canons.
  • abri - L'abri consistait de deux salles, qui servait d'entrepôts, d'abris ou de prisons.
  • conduit - Ouvertures à travers lesquelles de l'huile bouillante était jetée sur les assaillants.
  • puits profond - A cause de la hauteur du fort, les puits étaient plus profonds que l'habituel.
  • lanceurs de pierre - Les assaillants étaient confrontés à l'entrée principale: on leur jetait des pierres sur la tête.
  • arsenal
  • cellule - Les prisonniers y étaient descendus par des cordes.
  • entrée principale
  • piège - Lorsque les assaillants arrivaient par la porte, un piège s'ouvrait sous leur poids et ils tombaient dans un trou.
  • talus - Fait d'approximativement 18000 mètres cube de roche et de sable, la masse totale est d'environ 29000 tonnes.
  • côté externe du mur - Il était fortifié grâce à une couche de calcaire.

Fort

  • entrée de la tour ronde
  • tour ronde
  • mur du fort
  • cour
  • bastion
  • tour
  • puits
  • embrasure
  • meurtrière
  • escalier

Fort de Nizwa

  • ville
  • forteresse
  • mur intérieur du fort
  • tour
  • mur externe de la ville

Défense

Promenade

Animation

  • point d'observation
  • poste du tireur - Il fournit une vue à 360° à eux.
  • lieu de prière - Les défenseurs du fort pouvaient le fair même lors du siège.
  • artillerie - Le mur absorbait instantanément les impacts des canons.
  • abri - L'abri consistait de deux salles, qui servait d'entrepôts, d'abris ou de prisons.
  • conduit - Ouvertures à travers lesquelles de l'huile bouillante était jetée sur les assaillants.
  • puits profond - A cause de la hauteur du fort, les puits étaient plus profonds que l'habituel.
  • lanceurs de pierre - Les assaillants étaient confrontés à l'entrée principale: on leur jetait des pierres sur la tête.
  • arsenal
  • cellule - Les prisonniers y étaient descendus par des cordes.
  • entrée principale
  • piège - Lorsque les assaillants arrivaient par la porte, un piège s'ouvrait sous leur poids et ils tombaient dans un trou.
  • talus - Fait d'approximativement 18000 mètres cube de roche et de sable, la masse totale est d'environ 29000 tonnes.
  • côté externe du mur - Il était fortifié grâce à une couche de calcaire.

Narration

Le sultanat d'Oman est situé dans la Péninsule Arabique. A cause de sa situation géographique, il fut souvent le témoin d'attaques, qui fournirent une raison à la construction de nombreux forts sur son territoire tout au long des siècles. La ville de Nizwa, qui était auparavant un centre commercial, religieux et culturel, est la plus vieille ville du pays. Le fort de Nizwa est le plus grand de son genre sur la Péninsule Arabique est c'est également le monument du Sultanat le plus visité.

Le fort fut construit dans le seconde moitié du XVIIème siècle, bien que sa fondation date du XIIème siècle. Le fort est protégé par un mur entouré de tours et de bastions qui forme également partie des fortifications de la ville.

La partie principale du fort est une énorme tour ronde de 30 mètres de haut et de 36 mètres de diamètre. Son mur intérieur massif fut renforcé de sable et de gravier pour améliorer sa capacité défensive contre le feu des canons. Le mur externe est recouvert d'une couche spéciale de plâtre de calcaire. Les puits profonds du fort, ses capacités de stockage, ses cellules et ses lieux de prière rendirent possible à ses défenseurs de survivre de long sièges.

Le système de défense des tours reflète l'ingéniosité des ingénieurs militaires et architectes Omanais. Pour assurer la surveillance de toute la zone, le créneau était conçu avec des fentes pour les flèches et des points d'observation. Des meurtrières étaient taillées dans les murs pour les tireurs de façon à ce que les munitions puissent atteindre leur cible avec une précision létale.

Une terrasse abritée était construite au sommet de la tour, juste au dessus de l'entrée, d'où des pierres pouvaient être lancées aux assiégeants. La seule façon possible aux assaillants d'atteindre le sommet de la tour était en montant des escaliers sombres, étroits et escarpés, marche par marche. Un bélier n'était pas non plus d'une grande utilité pour défoncer les portes renforcées.

Aussi, les défenseurs avaient un grand nombre de surprises à offrir aux assaillants des deux côtés des portes. Du liquide bouillant pouvait être versé sur des visiteurs indésirables à partir des conduits s'ouvrant de l'étage supérieur, pendant qu'une trappe presque invisible attendait ceux qui parvenaient à passer la porte.

Bien que le château majestueux fut reconstruit de nombreuses fois, il est témoin du glorieux passé d'Oman. Il attire année après année un grand nombre de touristes.

Extras similaires

Camp de Bédouins

Le mode de vie semi-nomade des bédouins s'adapta aux conditions climatiques et environnementales du désert.

Dromadaire

Le dromadaire, aussi connu sous le nom de chameau d'Arabie, est un animal indispensable et respecté par les habitants des déserts.

Fonctionnement du canon (XVIIIe siècle)

Parmis les armes à feu rencontrées au début de l'époque moderne, le canon, qu'on pouvait utiliser aussi bien sur la terre ferme que sur l'eau, était d'une...

Le calife arabe (VIIe siècle)

Les califes, considérés comme descendants du prophète Mahomet, étaient les chefs religieux les plus importants de la religion islamique.

Le guerrier arabe (VIe siècle)

Les armes les plus importantes des guerriers arabes médiévaux étaient l'arc et l'épée.

L'Alhambra au 16e siècle (Espagne)

Le nom de cet ensemble palatial magnifique est d'origine arabe et signifie « la rouge ».

La Kaaba (La Mecque)

Située dans la Grande Mosquée de la Mecque, ou Mosquée Sacrée, la Kaaba est le site le plus sacré de la religion Islamique.

La mosquée de Jameh, Ispahan (XVe siècle)

L'architecture et la décoration de cette mosquée lui permettent d'être une œuvre majeure de l'art islamique.

La pompe à eau arabe médiévale (Al-Jazari, XIIIe siècle)

La pompe à eau ingénieuse conçue par Al-Jazari est un bel exemple de la créativité des ingénieurs arabes du Moyen Âge.

Bateau à voile traditionnel arabe (Sambouk)

Le plus grand type de bateau à voile arabe, il était le plus communément utilisé comme navire de commerce dans le Golfe Persique.

L'architecture ottomane en Hongrie (XVIIe siècle)

Les restes de l'architecture ottomane en Hongrie comportent la mosquée Gazi Kasim Pacha de Pécs et le minaret d'Eger.

Les roues à eau Syriennes (Ville de Hama, XIIIème siècle)

Des roues à eaux médiévales syriennes étaient utilisées afin d´approvisionner en eau les endroits éloignés.

Torpille arabe médiévale (Hassan Al-Rammah, XIIIe siècle)

L'inventeur arabe du Moyen Âge, Hassan Al-Rammah, a conçu la première torpille du monde.

La ville de Babylone (VIe siècle avant J.C.)

L'ancienne ville de Babylone fut construite sur les rives du fleuve Euphrate en Mésopotamie.

Added to your cart.