Votre panier est vide

Boutique

Quantité: 0

Total: 0,00

0

La Cité interdite (Pékin, 17e siècle)

La Cité interdite (Pékin, 17e siècle)

La Cité interdite est l'un des monuments les plus magnifiques et mystérieux de la Chine impériale.

Histoire

Mots clés

Forbidden City, Hall of Supreme Harmony, Beijing, Chine, période impériale, empereur, palace complex, throne room, capitale, Qin dynasty, Ming dynasty, imperial residence, Imperial City, patrimoine mondial, Imperial Garden, Golden Water River, Prospect Hill, 17e siècle, purple, empire, Asie, ville, centre, Moyen-Âge, histoire moderne, salle, portail, corner tower, jardin, barre de flèche, douve, mur, histoire, architecture, histoire de l'art, civilisation

Extras similaires

Questions

  • Le centre de quel empire était la Cité interdite ?
  • Dans quel pays la Cité interdite se situe-t-elle ?
  • À quel siècle la Cité interdite fut-elle construite ?
  • Lors du règne de quelle dynastie impériale la Cité interdite fut-elle construite ?
  • À quoi le mot « interdite » dans le nom de l'ensemble palatial réfère-t-il ?
  • Quel était le nom chinois de l'ensemble palatial ?
  • Quelle était l'une des fonctions de base de la Cité interdite ?
  • Qu'est-ce que le mot « cheng » dans le nom de la Cité interdite signifie-t-il ?
  • Pendant combien d'années la Cité interdite abritait-elle les empereurs chinois ?
  • Quand est-ce que la Cité interdite perda son ancien rôle ?
  • Quelle était la superficie de la Cité interdite ?
  • Quelle était la forme de la Cité interdite ?
  • Combien d'édifices se trouvent au sein de la Cité interdite aujourd'hui ?
  • De quoi la Cité interdite était-elle entourée ?
  • Quelle était la hauteur des murs entourant la Cité interdite ?
  • Combien de portes la Cité interdite possède-t-elle ?
  • Avec quoi les portes de la Cité interdite sont-elles décorées ?
  • Quel est le plus grand bâtiment de la Cité interdite ?
  • Qu'est-ce qui entourait la Cité interdite auparavant ?
  • Quelle affirmation est vraie pour la Cité interdite ?
  • Lequel des édifices suivants est la plus grande salle en bois de Chine ?
  • Quelle est la superficie du pavillon de l'Harmonie Suprême ?
  • Quelle était la couleur symbolique des empereurs chinois ?
  • Qu'est-ce qui indiquait l'importance des édifices dans la Cité interdite ?
  • Dans quelle partie de la Cité interdite la résidence privée de l'empereur se situait-elle ?
  • Quel est le nom actuel de la Cité interdite ?
  • Quelle était la couleur des murs entourant la Cité interdite ?

Scènes

Cité interdite

Ming Yongle, le troisième empereur de la dynastie Ming décida de déplacer la capitale impériale de Nankin à Pékin en 1369. La Cité interdite fut construite au cours du premier trimestre du siècle suivant, entre 1406 et 1420.

L'ensemble palatial magnifique fonctionnait en tant que centre politique et cérémoniale de l'Empire chinois pendant presque 500 ans, jusqu'au début du 20e siècle. Il servait également de place pour les cérémonies ainsi que les rituels réligieux, de plus, il abritait 24 empereurs chinois (14 d'entre eux pendant la dynastie Ming et 10 pendant la dynastie Qing). Suite à l'abdication du dernier empereur chinois, Puyi, en 1912, il fut privé de tous ces rôles.

Le nom chinois de l'ensemble palatial est Zijin Cheng, signifiant Cité pourpre interdite. Le nom est composé des parties suivantes : « Zi » se référant à la couleur des murs environnants ainsi qu'à l'ancien nom chinois de l'Étoile polaire, Ziwei (la résidence céleste de « l'empereur céleste ») ; « jin » signifiant interdit, et se référant au fait qu'entrer dans la zone ou la quitter nécessitait l'autorisation de l'empereur ; et enfin Cheng signifiant ville fortifiée.

Aujourd'hui, la Cité interdite est également connue sous le nom de Vieux Palais. Elle abrite le Musée du palais. Elle est visitée par des millions de touristes chaque année. Pendant les jours les plus chargés, le nombre de visieurs dépasse 100 000. Étant l'un des momuments le plus magnifiques et mystérieux de la Chine impériale ainsi que le plus grand complexe de structures en bois anciennes, elle a été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987.

Structure

  • Cité interdite - La Cité interdite fut construite sur une zone rectangulaire d'une superficie d'environ 720 mille m². Ses côtés mesurent 961 mètres dans la directon nord-sud et 753 mètres dans la direction est-ouest.
  • ville impériale - La Cité interdite était intégrée au sein de la Cité impériale. Entourée également de murs, elle comprenait les installations de service de la cour de l'empereur. La cuisine ainsi que le jardin impérial s'y trouvaient aussi.
  • douve - La Cité interdite est entourée d'une douve de 52 mètres de large et de 6 mètres de profondeur. Elle servait à protéger la Cité interdite.
  • mur - La Cité interdite est entourée de murs de 7,9 mètres de haut et de 8,62 mètres d'épaisseur. Ils servaient à protéger la Cité interdite.
  • cour extérieure - La Cité interdite est traditionnellement divisée en deux parties. La cour extérieure comprend les parties méridionales. Cette partie servait principalement de lieu de cérémonies tout au long de l'âge impérial.
  • cour intérieure - La Cité interdite est traditionnellement divisée en deux parties. La cour intérieure comprend les parties septentrionales. Cette partie servait de résidence de l'empereur et de sa famille, ainsi que de lieu de gestion des affaires quotidiennes.
  • tour de surveillance - La Cité interdite fut édifiée sur un territoire rectangulaire. À chauqe coin furent construits des tours de surveillance, offrant un spectacle extraordinaire pour des visiteurs hors de murs.
  • porte - Sur chaque côté de la Cité interdite furent construites des portes, ayant plusieurs arcs et embellies avec des boutons en or en 9 rangées et 9 colonnes. Aujourd'hui, seule la porte du Midi méridionale sert d'entrée de l'ensemble palatial.
  • jardin impérial - Il existait un jardin relativement petit dans la cour intérieur, créé pour la famille de l'empereur. Les arbres, rochers, pavillons ainsi que les portes-encens sont organisés selon les traditions chinoises de la planification de jardins.
  • colline du Charbon (Parc Jingshan) - Colline artificielle construite de terre excavée lors de la création de la douve autour de la Cité interdite. Étant d'environ 45 mètres de haut, elle se situe dans le Parc Jingshan, partie septentrionale de la Cité interdite elle-même, le long de son axe nord-sud. Elle est communément appelée colline du Feng Shui ou colline du Charbon par les locaux.
  • rivière aux Eaux d'Or - Rivière artificielle serpentant dans la cour extérieure, traversée par cinq ponts en pierre étant en fait les extensions des cinq passages de la porte du Midi.

La Cité interdite est le plus grand ensemble palatial du monde à subsister. Elle fut construite sur une zone rectangulaire d'une superficie d'environ 720 mille m² (72 hectares). Ses côtés mesurent 961 mètres dans la directon nord-sud et 753 mètres dans la direction est-ouest. Sa construction nécessitait plus d'un million de travailleurs.

La Cité interdite était intégrée au sein de la Cité impériale, qui faisait partie de la Ville intérieure. Elle se trouvait au nord de la Ville extérieure de Pékin médiéval.

Chacune de ces parties était entourée de murs. La Cité interdite elle-même était entourée de murs de 7,9 mètres de haut, ainsi que d'une douve de 6 mètres de profondeur et de 52 mètres de large. Aux quatres coins du mur furent construits des tours de surveillance, et des portes furent ajoutées à chaque côté.

La Cité interdite est traditionnellement divisée en deux parties. La partie méridionale s'appelle la cour extérieure, tandis que la partie septentrionale est connue sous le nom de cour intérieure.

Portes

  • Porte du Midi
  • Porte de la Gloire occidentale
  • Porte de la Prouesse Divine
  • Porte de la Gloire orientale
  • Porte de l'Harmonie Suprême
  • Pavillon de la Pureté Céleste

Palais, pavillons

  • Pavillon de l'Harmonie Suprême
  • Pavillon de l'Harmonie du Milieu
  • Pavillon de l'Harmonie Préservée
  • Pavillon de la Pureté Céleste
  • Pavillon de la Culture Mentale
  • Pavillon de la Prouesse Militaire
  • Pavillon de la Gloire Littéraire
  • Pavillon de la Longévité Tranquille

La Cité interdite est composée de 980 édifices, les plus grands et importants d'entre eux étant les palais ainsi que les pavillons. Il se trouve également des églises, des sanctuaires et d'autres bâtiments sur le territoire de la Cité interdite.

L'édifice le plus remarquable de la Cité interdite est le pavillon de l'Harmonie Suprême, considéré comme bâtiment central de l'Empire ainsi que lieu pour les cérémonies les plus considérables. Il est le plus grand pavillon de bois en Chine, ayant une surface d'environ 2300 m². La structure de 27 mètres de haut se situe sur une base de marbre à trois niveaux. Il est de 64 mètres de large et de 34 mètres de long, sa structure de toit soutenue par 86 piliers en bois. Le trône impérial verni d'or se dresse au centre de la salle.

La conception de la Cité interdite était basée sur des principes philosophiques ainsi que religieux traditionnels chinois. Les symboles du pouvoir de l'empereur jouaient aussi un rôle important dans la construction.

La structure ainsi que l'agencement des édifices, les couleurs (par exemple, jaune était la couleur de l'empereur) et les nombres tous disposent d'une valeur symbolique. Par exemple, le nombre des figurines placées le long de la ligne de crête de bâtiments officiels indique leur importance. Le pavillon de l'Harmonie Suprême, étant le plus important édifice de tous, possède 12 figurines sur la ligne de crête de son toit, un nombre plutôt élevé par rapport à tout autre bâtiment.

Salle du trône

Jardin impérial

  • Pavillon des Dix Mille Printemps
  • Pavillon de Mille Automnes
  • Kiosque de la Neige Cramoisie
  • Pavillon de la Nourriture de l'Esprit
  • Palais de la Paix Impériale
  • Salle de la Paix Impériale
  • Pavillon ouvrant la Voie à la Lumière
  • Palais de l'Élégance Accumulée - Appelé également Colline de la Splendeur.

Narration

Ming Yongle, le troisième empereur de la dynastie Ming décida de déplacer la capitale impériale de Nankin à Pékin en 1369. La Cité interdite fut construite au cours du premier trimestre du siècle suivant, entre 1406 et 1420.

L'ensemble palatial magnifique fonctionnait en tant que centre politique et cérémoniale de l'Empire chinois pendant presque 500 ans, jusqu'au début du 20e siècle. Il servait également de place pour les cérémonies ainsi que les rituels réligieux, de plus, il abritait 24 empereurs chinois. Suite à l'abdication du dernier empereur chinois, Puyi, en 1912, il fut privé de tous ces rôles.

La Cité interdite est le plus grand ensemble palatial du monde à subsister. Elle fut construite sur une zone rectangulaire d'une superficie d'environ 720 mille m². Ses côtés mesurent 961 mètres dans la directon nord-sud et 753 mètres dans la direction est-ouest. Sa construction nécessitait plus d'un million de travailleurs.

La Cité interdite est composée de 980 édifices, les plus grands et importants d'entre eux étant les palais ainsi que les pavillons. Il se trouve également des églises, des sanctuaires et d'autres bâtiments sur le territoire de la Cité interdite. L'édifice le plus remarquable de la Cité interdite est le pavillon de l'Harmonie Suprême, considéré comme bâtiment central de l'Empire ainsi que lieu pour les cérémonies les plus considérables.

Aujourd'hui, la Cité interdite est également connue sous le nom de Vieux Palais. Elle abrite le Musée du palais. Elle est visitée par des millions de touristes chaque année. Pendant les jours les plus chargés, le nombre de visieurs dépasse 100 000. Étant l'un des momuments le plus magnifiques et mystérieux de la Chine impériale ainsi que le plus grand complexe de structures en bois anciennes, elle a été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987.

Extras similaires

Empereur chinois médiéval

L'empereur du vaste empire d'Extrême-Orient était le seigneur de la vie et de la mort.

La Grande Muraille de Chine

C'est une série de fortifications construites afin d'empêcher les incursions des groupes nomades du nord.

La Pagode Liuhe (Hangzhou, XIIe siècle)

La pagode bouddhiste des six harmonies est située en Chine, au bord du fleuve Qiantang.

Jonque

C'est un bateau à voile avec des voiles au trois quarts caractéristiques, utilisé à des fins militaires et commerciales.

Maison chinoise

Un siheyuan traditionnel chinois est un complexe immobilier à cour carrée.

Soldat chinois médiéval

L'équipement des soldats chinois du Moyen Âge était rudimentaire.

Khan mongol (XIIIe siècle)

Le chef du vaste Empire mongol était le khan.

La carte topographique de la Chine

Une introduction au relief et à l'hydrographie de la Chine.

Les bâtiments légendaires

Une collection de bâtiments légendaires de l'histoire mondiale.

Les divisions administratives de la Chine

Une présentation des unités administratives majeures de la Chine.

Chichen Itza (XIIe siècle)

La cité légendaire de l'Empire maya-toltèque était située sur le territoire actuel du Mexique.

L'Alhambra au 16e siècle (Espagne)

Le nom de cet ensemble palatial magnifique est d'origine arabe et signifie « la rouge ».

La tour de Londres (XVIe siècle)

L'histoire passionnante de ce château historique se déroule sur quasiment mille ans.

La ville de Babylone (VIe siècle avant J.C.)

L'ancienne ville de Babylone fut construite sur les rives du fleuve Euphrate en Mésopotamie.

Le palais de Charlemagne (Aix-la-Chapelle, IXe siècle)

Le palais de l'empereur franc, Charlemagne n'était pas seulement le centre de l'empire mais également la forteresse de la culture.

Les empires médiévaux légendaires

De nombreux empires légendaires furent construits (et détruits) pendant l'histoire.

Tenochtitlan (XVe siècle)

L'extraordinaire capitale légendaire de l'Empire aztèque, civilisation développée, a étonné même les conquistadors espagnols.

Teotihuacan (IVe siècle)

Majestueuse même en ruines, cette ville était la plus grande et la plus peuplée des Amériques pré-colombiennes.

Added to your cart.