Votre panier est vide

Boutique

Quantité: 0

Total: 0,00

0

Château de Himeji

Château de Himeji

Le château rencontré à proximité d'Osaka reçut le surnom de « Héron Blanc » à cause de la couleur de ses murs.

Arts visuels

Mots clés

Himeji, château, architecture de châteaux, architecture, bâtiment, japonais, Japon, Osaka, patrimoine mondial, donjon principal, histoire de l'art, fortification, terre cuite, Patrimoine Mondial de l'UNESCO, Shirasagi, Héron blanc

Extras similaires

Scènes

Château

Héron Blanc

  • « Héron Blanc » – Shirasagi
  • Tour principale (donjon) – Tenshukaku - Elle a l'air d'avoir cinq étages mais possède une cave et 6 étages.
  • murs blancs - Ils sont couverts d'une matière spéciale non inflammable.
  • cour intérieure

Donjon

Animation

  • « Héron Blanc » – Shirasagi
  • Tour principale (donjon) – Tenshukaku - Elle a l'air d'avoir cinq étages mais possède une cave et 6 étages.
  • murs blancs - Ils sont couverts d'une matière spéciale non inflammable.
  • cour intérieure

Narration

Situé au centre d'Himeji, cet édifice est une œuvre majeure de l'architecture japonaise et le château le plus visité du Japon, ainsi que le plus grand. Il est aussi appelé Shirasagi ou Héron Blanc à cause de son extérieur blanc et sa ressemblance avec un oiseau prenant son envol. Ses murs sont couverts de matière blanche non inflammable. Le château le plus ancien du site d'Himeji était un fort construit au XIVe siècle. Plus tard, le fort fut reconstruit substantiellement de nombreuses fois et de nombreux bâtiments y furent ajoutés. Sa forme finale date du XVIIe siècle.

Le château le plus résistant du Japon, le Héron Blanc, n'a pas été témoin d'attaques majeures et ce pour une longue période. Quand le système féodal fut abrogé en 1871, le château d'Himeji fut vendu aux enchères. Le nouveau propriétaire voulait démolir le complexe, mais le coût élevé d'une telle opération lui fit abandonner l'idée. Miraculeusement, le château survécut à d'importants tremblements de terre et bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale.

Avec une circonférence de 4 kilomètres, le complexe du château comprend 83 bâtiments et fait 233 hectares. Situé au centre du complexe, le donjon du château fait 46 m de haut. Avec trois autres tours, le donjon entoure la cour intérieure du château. Le fort possède trois autres cours extérieures également.

Le Château Héron Blanc est un des trois châteaux principaux du Japon. Il fut inclut sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO en 1993. Le château d'Himeji est un exemple classique de l'architecture japonaise.

Extras similaires

Samouraï

L'obligation la plus importante chez les guerriers japonais était de servir leur seigneur, même au risque de leur propre vie.

Torii (portail) du sanctuaire d'Itsukushima

Le torii est un portail traditionnel japonais construit à l'entrée des sanctuaires.

Geisha

Une geisha est une artiste japonaise traditionnelle dont les compétences incluent l'interprétation de musique classique et de danse.

Maison traditionnelle japonaise (Machiya)

Cette animation illustre la maison urbaine japonaise traditionnelle en bois, la machiya.

Namdaemun (Séoul, Corée du Sud, XVe siècle)

Premier trésor national de Corée du Sud, le Namdaemun était l'une des portes principales de la Séoul médiévale.

La Pagode Liuhe (Hangzhou, XIIe siècle)

La pagode bouddhiste des six harmonies est située en Chine, au bord du fleuve Qiantang.

Le château de Mir (XVIIe siècle)

Le château de Mir, situé dans la ville de Mir, en Biélorussie, fut construit dans le style Gothique-Renaissance.

Château de style Rococo (Fertöd, Hongrie)

Le complexe parc/palais est l'édifice rococo le plus important de Hongrie, souvent appelé le « Versailles hongrois ».

La Grande Muraille de Chine

C'est une série de fortifications construites afin d'empêcher les incursions des groupes nomades du nord.

Mitsubishi A6M Zero (Japon, 1940)

Le Mitsubishi A6M Japonais, plus connu sous le nom de "Zero" par les Alliés, était un avion légendaire de la Seconde Guerre Mondiale.

Soldat Japonais (Seconde Guerre Mondiale)

Les soldats japonais étaient extrêmement motivés et combattirent principalement dans les zones Asiatique et Pacifique de la Seconde Guerre Mondiale.

Added to your cart.